Objectif cueillette de fruits des bois.

Les baies sauvages, toujours autant appréciées des gourmands et des animaux de la forêt, font partie des aliments les plus anciens.

La cueillette est ouverte

Une belle cueillette se prépare. Enfilez de bonnes chaussures et des vêtements pratiques peu délicats (déchirures possibles). Un pantalon et un pull à manches longues constituent la meilleure protection contre les tiques, les piqûres d’insectes ou d’orties et les égratignures causées par les épines. Couvrez-vous aussi la tête pour vous protéger du soleil.

N’oubliez pas d’emporter un panier d’osier bien aéré et rempli d’autres accessoires utiles: des gants, pour pêcher des trésors cachés au milieu des ronces, et un sécateur, pour couper les grappes de groseilles ou de sureau. Veillez à ne pas couper des branches entières, mais uniquement les fruits.

Sachez vous arrêter!

L’objectif de la cueillette n’est pas de cumuler les kilos de fruits. Les baies des bois ne sont pas un produit de masse livré jour après jour, mais un aliment précieux pour les animaux sauvages.

Attention aux baies vénéneuses

La règle pour la cueillette des baies est la même que pour celle des champignons: ne cueillez que ce que vous connaissez. Un guide de terrain fait partie de l’équipement de base du cueilleur. Même nos forêts locales abritent quelques baies vénéneuses, telles la belladone ou le bonnet de prêtre.

Conseil:

faites votre cueillette l’après-midi, les baies seront particulièrement sucrées.


Les fraises sont très bonnes pour la santé
Les fraises sont très bonnes pour la santé

Les personnes qui n’arrivent pas à résister à cette délicieuse tentation estivale ne font rien de faux.

Voici ce que vous devez savoir

× Fermer