Objectif jogging mental.

Le jogging mental n’est pas une activité physique pour fainéants mais un entraînement cérébral pour préserver sa santé mentale.

Ne rien faire, c’est s’ankyloser. Cela vaut aussi pour le cerveau, qui requiert un entraînement pour rester opérationnel. Les quatre exercices à faire à toute heure s’intègreront facilement à votre programme quotidien ou sous forme de concours:

1. Deviner des mots

Le 1er joueur écrit un mot que le 2e joueur doit deviner. Il ne lui indique que le nombre de lettres qui composent le mot. Le 1er joueur récite l’alphabet dans sa tête et le 2e joueur dit «stop» au moment de son choix.
La lettre sur laquelle le 1er joueur s’est arrêté est inscrite sur le papier si elle figure dans le mot. Le «G», par exemple. Après un nouveau tour, on ajoute le «N» par exemple. Le gagnant est celui qui a deviné son mot en utilisant le moins de lettres.

_ _ GG_ NG _ _ N _ _ _= Jogging mental

2. Compter les mots

Comment donner du peps à la plus soporifique des émissions télé? C’est simple: il suffit de se concentrer sur des mots isolés tels qu’«aujourd’hui», «le» et «ou». Les mots choisis devront être repérés et comptés. La difficulté augmente avec le nombre de mots à compter.

3. Jouer avec ses doigts

Cet exercice fait appel à la concentration et à la coordination. Il paraît simple de prime abord. Appliquez successivement la pointe du pouce sur la pointe de chaque doigt de la main, de l’index à l’auriculaire. Refaites la même chose dans l’autre sens. Et en même temps avec l’autre main. Puis, toujours les deux mains en même temps, mais chacune dans un sens.

4. srevne’l à relraP

Rien que le titre ci-dessus met le siège de la parole à rude épreuve. En effet, «parler à l’envers» sollicite du cerveau un effort démesuré. Comment ça s’apprend? Inventez une phrase et essayez de la prononcer à l’envers, en commençant par le dernier mot jusqu’au premier. Une autre variante consiste à épeler des mots isolés ou à réciter l’abécédaire à l’envers, ou plutôt le zèdigrecixaire??...

× Fermer