Objectif pêche à la main.

Un délice! Ce soir, il y aura à nouveau du poisson sur l’assiette. Ou peut-être pas?

Même avec une canne à pêche et un appât, on n’est jamais certain d’avoir l’estomac plein. Alors si l’on s'y prend à la main... Oui, vous avez bien lu: à la main.

Matériel nécessaire:

  • un filet
  • de la nourriture pour poissons

Instructions

Pêcher à la main est beaucoup plus difficile que d’actionner un moulinet classique. Il faut avoir de la chance, un plan et beaucoup d’habileté pour parvenir à saisir l’animal.

Pour commencer, il faut trouver des eaux peu profondes, en bordure d’un cours d’eau comportant suffisamment d’eau pour capturer le poisson sans éveiller ses soupçons. Préparez tout d’abord les lieux en aménageant une sorte d’écluse avec des pierres afin d’éviter tout risque de fuite.

Vous y attirerez votre proie avec un appât, le meilleur étant de la nourriture pour poissons. Un peu de patience est nécessaire mais lorsque que les poissons auront senti la nourriture, ils suivront cet appel.

Dès que le poisson a pénétré dans les eaux peu profondes, fermez immédiatement les issues avec les pierres que vous aviez préparées. Il ne vous reste plus qu’à attendre le moment opportun pour saisir l'animal. Un petit filet pourra vous aider.

Ils sont fous, ces Américains

La pêche à la main est devenue un sport aux États-Unis. Et ce n’est pas une plaisanterie: cette activité se nomme le «noodling». Elle est surtout pratiquée dans les États du Sud. Par excès de zèle, les Américains utilisent leur bras entier comme appât dans l’espoir que les silures les mordent. Si c’est le cas, elles sont tirées hors de l’eau et détachées de la main par une procédure douloureuse pour l’humain.

× Fermer