Objectif solstice d’été.

Mystique, magique, divin: les peuples anciens faisaient du solstice d’été, vers le 21 juin, le point culminant de l’année et lui dédiaient des rituels sacrés.

1. Midsommar

Dans les pays nordiques où règne le «soleil de minuit», les traditions liées au solstice d’été sont restées particulièrement vivantes. En Suède par exemple, la fête de «Midsommar» célèbre le plus long jour de l’année durant tout un week-end, à grand renfort d’aquavit et de hareng mariné. Elle s’accompagne de rituels et de coutumes, comme la danse autour du «majstång» (mât de mai) décoré de fleurs.

2. Nuit des dieux

Autrefois, l’humanité croyait que pendant la nuit du solstice d’été, les dieux venaient sur la Terre. Par une belle nuit d’été, observez les étoiles, plongez votre regard dans l’espace infini et qui sait, peut-être les apercevrez-vous?

3. Stonehenge

Dix mille adorateurs du soleil font chaque année le pèlerinage jusqu’à ce lieu de culte du sud de l’Angleterre. Ce fabuleux monument mégalithique aurait déjà été le théâtre de fêtes monumentales... voici 4500 ans. De nos jours, répertorié au patrimoine culturel de l’Unesco, cet évènement annuel constitue la plus grande célébration spontanée du solstice en Europe. Son point culminant étant le lever du soleil du 21 juin, autant ne pas aller se coucher la veille.

4. Processions aux flambeaux

Les anciennes cultures des régions alpines d’Allemagne, d’Autriche et du Tyrol du Sud dédiaient des rituels du feu au soleil, l’astre du jour. Il s’agissait par exemple de processions aux flambeaux, de torches balancées pour former des croix ou encore de roues de feu, que l’on faisait dévaler du haut des collines. Ces rituels comportant de sérieux risques d’incendie, il vaut mieux s’abstenir de perpétuer la tradition. En revanche, la célébration du solstice d’été autour d’un agréable feu de camp est certainement placée sous une bonne étoile, de part et d’autre du tropique du Cancer.

5. Mythes de sorcières

Magie ou simple connaissance des plantes? Le solstice d’été est l’occasion d’innombrables rituels tournant autour de l’épanouissement de la nature. Quelques-uns des mythes du jour le plus long:

Puissances occultes
D’après une croyance, le solstice d’été développe tout particulièrement les propriétés des plantes. Les herbes récoltées ce jour-là auraient donc des pouvoirs magiques.

Déco porte-bonheur
Une autre superstition à l’effet décoratif prétend qu’une couronne de fleurs tressée au solstice d’été et placée sur la porte de la maison porterait bonheur.

Plantes stimulant les rêves prémonitoires
En cueillant avant d’aller se coucher les neuf herbes suivantes pour en faire un bouquet à glisser sous son oreiller, on rêvera de l’avenir: millepertuis (ou herbe de la saint-Jean), armoise, onagre, molène, potentille, benoîte, trèfle d’eau, genêt, tanaisie (ou barbotine)

Scanner pour sorcières
Qui se croit un peu sorcière devrait savoir qu’au solstice d’été, on peut reconnaître les autres sorcières en portant sur soi un brin de millepertuis.

Conseil de jardinage
Arrachées le jour du solstice d’été, les mauvaises herbes repoussent moins vite.

Conseil financier
Le solstice d’été semble être un vrai distributeur de chance. Surtout pour ceux qui voient au réveil un papillon blanc volant de fleur en fleur. Ces petits vernis n’ont pas de souci à se faire pour leurs finances, au moins pour l’année à venir.

Fleurs d’amour
Avant l’ère de la recherche de partenaires sur Internet, il fallait cueillir des fleurs au coucher du soleil pour rencontrer l’amour l’année suivante. De nos jours, on trouve plus facilement un(e) amoureux/se qu’une prairie fleurie.

Ange ou voyou
Les enfants conçus cette nuit-là seraient particulièrement faciles à éduquer. Pour vérifier cette affirmation, il faudrait poser cette question à tous ceux et celles qui sont nés aux alentours du 11 février.

6. L’amour est dans l’air

Des noces de la nature aux noces humaines: qui rêve de l’amour éternel s’en approche au solstice car les liens du mariage noués ce jour-là sont placés sous une étoile particulièrement clémente.

× Fermer