Objectif survie à une attaque d’ours.

Imaginez tomber nez à nez avec un ours dans le Parc National. Que faire?

Voici quelques astuces:

  • Faites-vous plus grand que vous ne l’êtes. Levez les bras par-dessus la tête et écartez un peu les jambes.
  • Évitez de regarder l’animal dans les yeux, car il interprète le contact visuel comme une menace. 
  • Si vous apercevez un ours de loin, ne faites pas de bruit. En effet, cela peut mettre en fuite les oursons, mais les adultes s’approcheront pour satisfaire leur curiosité et vous observer sous toutes les coutures.
  • La nuit, dirigez une lampe de poche ou une lampe frontale dans les yeux de l’ours. Un flash d’appareil photo pourra aussi l’éblouir dans le noir ou dans des conditions de faible luminosité. 
  • Règle générale: restez calme et ne vous enfuyez surtout pas. Les prédateurs qui chassent pour assurer leur survie réagissent automatiquement au mouvement, et si vous courez, vous éveillerez leur instinct qui consiste à poursuivre leur proie. Contrairement à vous, un ours peut courir jusqu’à 64 km/h!
  • Vous vous dites peut-être que vous serez en sécurité dans un arbre? Eh bien non: les ours noirs et les ours lippus sont d’excellents grimpeurs. Heureusement, il n’y en n’a pas dans nos contrées. 
  • Pensez à toujours maintenir une certaine distance entre l’ours et vous. L’idéal est d’avoir quelque chose de grand entre vous deux, comme un arbre ou un rocher.

Bonne chance!

× Fermer